11/03/2016

Un grand Citoyen d’Ans s’en est allé…

 

0.jpg

Des funérailles particulièrement émouvantes en présence de nombreuses personnalités pour Dominique D’Onofrio.

C’est dans une église Sainte-Marie comble qu’ont eu lieu ce mercredi 9 mars, les funérailles de Dominique D’Onofrio, décédé le 12 février dernier à Buenos Aires. Parmi la foule, des personnalités politiques et sportives,  mais aussi de nombreux joueurs du RFC Seraing, du Standard de Liège et de son dernier club, Metz,  la liste n’étant pas exhaustive. Tous étaient venus rendre hommage à cette personnalité ansoise qui a su se hisser à force de travail sur les plus hautes marches du football en tant qu’entraîneur ou Directeur Sportif tout en conservant cette proximité et cette gentillesse avec les gens. 


Lors de sa prise de parole à l’église Sainte-Marie, Stéphane Moreau, le Bourgmestre d’Ans a bien évidemment retracé les grandes lignes de la carrière de Dominique D’Onofrio, mais aussi mis en exergue ses extraordinaires qualités professionnelles et humaines. Passionné par le foot, Dominique d’Onofrio a toujours conservé ses racines ansoises…

17/05/2015

Emouvantes funérailles pour Jean-Marie Valkeners, salué par le HC Herstal sur l'air de La Pitchouli

C’est accompagné de ses fils Hervé et Johan, de ses amis Marianne, Luc et René, de nombreuses personnalités politiques et sportives et d’une foule immense que « l’ami Jean-Ma » a fait son dernier voyage, escorté par quatre corbillards fleuris, ce samedi matin, à l’église Sainte-Marie d’Ans Plateau, puis au cimetière d’Alleur.


Sur le cercueil de Jean-Marie Valkeners, sa photo et le drapeau de la province de Liège.

Photos : Thomas Van Ass

Sur le cercueil de Jean-Marie Valkeners, sa photo et le drapeau de la province

Plusieurs centaines de personnes ont tenu à saluer une dernière fois la mémoire de Jean-Marie Valkeners, ce samedi matin, lors de ses funérailles organisée à Ans, sa commune. Une cérémonie émouvante, avec la voix sublime de la soprano Jasmine Daoud, s’est tenue à Sainte-Marie, une église grande mais pas assez, encore, pour contenir la foule des proches et amis de « Valke », emporté lundi, à l’âge de 57 ans, des suites d’un cancer du rein contre lequel il se battait depuis l’automne dernier.

Les funérailles, bien qu’officielles et organisées avec le protocole de la Province de Liège dont Jean-Marie Valkeners était conseiller, étaient, avant tout, placées sous le signe de l’amitié. L’ami « Jean-Ma » salué par son bourgmestre Stéphane Moreau et le député provincial André Gilles au funérarium d’Alleur, puis à l’église par son ami Luc Tosquin, l’Ansois Henri Remiche, son amie Marianne Grella et son médecin jusqu’aux derniers moments, Régis Radermeckers. Le cercueil était recouvert du drapeau de la Province et d’une photo du défunt.

Parmi le public, le bourgmestre de Liège Willy Demeyer, Katty Firquet, Michel Firket, le bourgmestre de Seraing Alain Mathot, les membres du Collège d’Ans et des conseillers communaux collègues du défunt, qui était également président de la Société de Logement du Plateau. Mais aussi d’autres personnalités publiques comme les frères D’Onofrio, Bob Claes du Standard ou encore le footballeur Axel Lawarée.

Tous ont rendu hommage à l’homme, bien avant le politique et le professionnel des relations publiques pour Voo qu’il était aussi.

«  Le roi de nos coeurs, Valke l’épicurien, l’homme de toutes les fêtes  ». «  La grande gueule  », «  l’authentique au grand coeur  », tellement «  sensible  », le «  donneur d’amour en vrac  ». «  Une sorte de diva  », à «  l’intelligence pertinente, hors-normes  ». Le perfectionniste qui aurait pu faire sienne la maxime du Che : « Soyons réalites, exigeons l’impossible ». Et de rappeler quelques anecdotes aussi, comme celle du «  Cécémel dans le rhum  » et les souvenirs d’un voyage épique avec le Standard en Ukraine, où « Jean-Ma » avait entre autres tenté d’apprendre la chanson « La Pitchouli », qui lui tenait tant à coeur, à quelques autochtones.

Après « L’été indien » de Joe Dassin et La Brabançonne, c’est sur l’air de La Pitchouli, son hymne, entonné par ses amis du HC Herstal, que le cercueil a rejoint le corbillard devant l’église. Les handballeurs Thiam Dino, Jean-Marc Casini, Thierry Finet, Samuel Van Looy et Lionel Sacasin, les larmes aux yeux, voulaient ainsi rendre hommage à celui qui «  nous a tous vu grandir  », soulignait Thiam.

Après l’inhumation dans l’intimité au cimetière d’Alleur, les dernières volontés de « Jean-Ma » ont été respectées, avec une fête en son honneur organisée à l’athénée royal d’Alleur.