23/09/2015

Une journée au boulot à vélo à la Commune d'Ans

A.jpg

La pluie était au rendez-vous, mais la bonne humeur aussi                     

1.jpgDepuis de nombreuses années, à l’initiative de Stéphane Moreau, notre Bourgmestre, la commune organise dans le cadre de la semaine de la mobilité, l’opération «Un jour, au boulot à vélo ». L’idée est d’encourager le personnel communal à utiliser au quotidien des moyens de transport doux ou en d’autres mots écologiques.


En effet, lors de cette manifestation, l’occasion est donnée au personnel communal de parcourir la commune à vélo histoire de se donner l’envie d’utiliser ce moyen de locomotion au quotidien. D’ailleurs la commune met gratuitement à disposition de ses agents des vélos électriques, ou non, de sorte que le passage à l’acte vélocipédique soit ainsi facilité.


Cette journée offre également l’opportunité pour le personnel de visiter des coins méconnus de la 11.jpgcommune et de passer un moment convivial entre collègues.


Cette année, ce fut François Santos Rey, le Conseiller en mobilité qui était à la manœuvre. Les participants ont ainsi pu découvrir le tracé en projet de la « route militaire » qui raconte notamment l’histoire, trop souvent méconnue, de ceux et celles dont les noms sont gravés sur nos monuments.

Il emmena la quarantaine d’agents communaux à travers un périple de 16 km avec au programme la bataille de la confiturerie, l’hôpital américain et ses plus de 20.000 patients, le monument Halifax qui commémore la chute tragique d’un avion dans la campagne de Waroux, le fort de Loncin, l’église de Lantin et la bataille de Rocou et enfin la place de la Libération qui accueillit les sauveurs de la Place de Liège en septembre 44…. . La météo a, hélas, voulu que le parcours soit écourté de quelques kilomètres pour cause de pluie…

16.jpgCela étant, qu’importe le climat quand l’ambiance est conviviale… Et ce fut le cas…

Si vous voulez en savoir plus sur ces hauts faits, rendez-vous à la bibliothèque Paul Biron où une exposition reprend les photos de l’hôpital Américain d’Alleur, retrouvez dans le réseau ansois de lecture publique le roman de Bernard Gheur « Les étoiles de l’Aube » où notamment la présence des soldats américains à Ans est relatée et n’oubliez pas le Fort de Loncin où une salle Halifax et la mise à l’honneur de la résistance ont été concrétisées.